Cet article date de plus de huit ans.

Incendies en Australie : Sydney menacée

Les pompiers australiens ont renforcé leur dispositif ce dimanche pour tenter de contenir les incendies qui ravagent le sud-est de l'Australie et qui menacent la périphérie de Sydney, la ville la plus peuplée du pays. L'état d'urgence a été déclaré dans l'Etat concerné. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Paul Miller/AP/SIPA)

Après deux jours de répit vendredi et samedi, les pompiers australiens ont dû redoubler d'efforts ce dimanche pour tenter de maitriser les incendies qui ravagent le sud-est du pays. Trois foyers restaient hors de contrôle, sans avoir fait de nouvelle victime.

Nuage de cendre et de fumée

C'est la région des Montagnes bleues, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO et située à une centaine de kilomètres de Sydney qui a été la plus touchée. Le nuage de cendre et de fumée dégagé par l'incendie et déplacé par des vents à plus de 100km/h a plongé temporairement Sydney dans le noir.  

Etat d'urgence déclaré

Le Premier ministre de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud, la zone touchée par les incendies, a déclaré l'état d'urgence dimanche, autorisant ainsi les évacuations forcées dans les zones menacées. 

Les pompiers australiens ont parlé d'un danger "sans précédent" pour les populations locales.

Sydney menacée

Les autorités se sont dit "inquiètes" que trois incendies se rejoignent en un seul feu et atteignent Sydney, ville la plus peuplée et capitale économique du pays. 

Le bilan des incendies débutés ce mercredi en raison d'une sécheresse inhabituelle pour la saison fait toujours état d'un mort : un soixantenaire, qui aurait probablement succombé d'une crise cardiaque en voulant protéger sa maison des flammes.  Plus de 200 habitations ont déjà été détruites et une centaine d'autres endommagées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.