Hulot répond à Allègre en pointant ses "ulcères"

L'écologiste, traité d'"imbécile" par Claude Allègre, a ironisé lundi sur les "ulcères" de l'ancien ministre

Nicolas Hulot
Nicolas Hulot (© France)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'écologiste, traité d'"imbécile" par Claude Allègre, a ironisé lundi sur les "ulcères" de l'ancien ministreL'écologiste, traité d'"imbécile" par Claude Allègre, a ironisé lundi sur les "ulcères" de l'ancien ministre

Nicolas Hulot regrette que Claude allègre utilise son intelligence à si mauvais escient.

Dans une interview publiée dimanche dans le quotidien Nice-Matin, M. Allègre affirme que Nicolas Hulot "est un imbécile". "C'est une honte qu'il soit devenu le gourou de l'écologie", lance-t-il.

"L'injure ne remplace pas la vérité scientifique"


"La succession d'injures que, depuis des années, je prends de Claude Allègre, m'oblige à un moment à dire que, comme le disait Saint-Exupéry, il y a des gens qui ne peuvent vivre qu'avec leurs ulcères", a déclaré sur Europe 1 le père du "Pacte écologique".

"Quand quelqu'un a quasiment raillé les victimes de l'amiante, quand quelqu'un s'oppose tout seul à des milliers de scientifiques sur les changements climatiques dont on sait qu'ils occasionnent déjà 300.000 morts par an (...), je me dis que l'injure et le mensonge ne remplacent pas la vérité scientifique", a-t-il ajouté.

De leur côté, les experts du Comité de veille de la Fondation Nicolas Hulot, rappellent que M. Allègre "n'a jamais effectué de travaux scientifiques sur l'influence de l'homme sur le climat".

"Nicolas Hulot est un imbécile, vous pouvez l'écrire", déclare Claude Allègre


"Il envoie les gens rouler à vélo et lui fait ses affaires en hélicoptère", estime M. Allègre dans une interview à Nice-Matin. Pour l'ex-ministre de l'Education, "c'est une honte" que l'animateur télé "soit devenu le gourou de l'écologie"

Au cours de cette interview, Claude Allègre qualifie aussi la taxe carbone de "gadget injuste et inutile". "La France est la seule à l'instaurer. Aujourd'hui 100 euros, 1000 euros dans quelques années. Vous savez, l'essence chère, les familles connaissent déjà", estime-t-il.

L'ancien ministre de l'Education nationale de Lionel Jospin raille aussi les théories scientifiques sur le réchauffement climatique, qualifiées de "vaste plaisanterie". Selon nombre de scientifiques, le réchauffement climatique serait notamment dû aux activités humaines. Les promoteurs de ces théories apportent "des réponses simplistes à un système complexe et prétendent prédire le climat dans cent ans, alors qu'on a du mal à obtenir une météo fiable à plus de trois jours", estime Claude Allègre. "Eux-mêmes ne croient pas ce qu'ils racontent, mais c'est une aubaine pour eux, comme, par exemple, récolter des financements publics", poursuit-il.

Les relations entre le physicien, titulaire du prestigieux prix Crafoord, et les milieux écologistes n'ont jamais été au beau fixe...

Ainsi, Yannick Jadot, un des responsables d'Europe Ecologie, explique que la nomination de Claude Allègre
comme ministre serait celle "du révisionnisme écologique au gouvernement". Ce dernier "a longtemps nié les effets dramatiques de l'amiante sur la santé", poursuit le responsablé écologique.

L'ex-ministre a été annoncé à plusieurs reprises au gouvernement de François Fillon, notamment au printemps dernier. Mais ses théories sur l'environnement et l'hostilité des écologistes expliqueraient qu'il n'y ait finalement pas été nommé.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.