Etats-Unis : Greta Thunberg défie Donald Trump devant la Maison Blanche

Cette manifestation constitue le premier événement majeur auquel participe Greta Thunberg lors de son séjour de six jours à Washington. 

 Greta Thunberg prend la parole lors d\'une manifestation pour le climat devant la Maison Blanche à Washington, le 13 septembre 2019. 
 Greta Thunberg prend la parole lors d'une manifestation pour le climat devant la Maison Blanche à Washington, le 13 septembre 2019.  (NICHOLAS KAMM / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Le peuple ou le profit", "Nous sommes en crise, il faut agir !", scandaient les manifestants. La jeune militante suédoise Greta Thunberg, à l'origine des grèves de la jeunesse pour le climat, a porté timidement son combat, vendredi 13 septembre, devant la Maison Blanche, accompagnée de plusieurs centaines de manifestants.

"N'abandonnez jamais", a lancé la militante à la fin de la manifestation, s'adressant quelques secondes aux quelques centaines de jeunes qui s'étaient rassemblés, avec la Maison Blanche en arrière-plan. "Nous continuerons, et rendez-vous la semaine prochaine, le 20 septembre", a-t-elle ajouté. 

Arrivée fin août à New York, l'adolescente de 16 ans était la vedette de ce premier rassemblement dans la capitale américaine, mais elle est restée en retrait, disant aux journalistes qui voulaient lui parler qu'elle ne voulait pas être le centre de l'attention, exactement comme elle l'avait fait à New York deux semaines auparavant.

Cette manifestation, en face de la Maison Blanche, constitue le premier événement majeur auquel participe Greta Thunberg lors de son séjour de six jours à Washington, visant à mettre la pression sur l'administration climatosceptique de Donald Trump. Elle doit aussi prendre la parole devant le Congrès des Etats-Unis.