EN IMAGES. Un million de manifestants en Allemagne, un cortège perturbé à Paris... Retour sur les marches pour le climat dans le monde

A New York, Londres, Berlin ou Paris, une foule immense d'adolescents et de jeunes adultes s'est rassemblée pour alerter les dirigeants sur la protection du climat.

"On ne vous demande pas la lune, on veut protéger la Terre." Des milliers de jeunes ont préféré le climat aux cours, vendredi 20 septembre, pour la troisième fois depuis le début de l'année. Dans le monde entier, d'innombrables événements ont été organisés, réunissant des centaines de milliers de personnes mobilisées pour la planète. Les manifestations les plus importantes ont eu lieu dans les îles du Pacifique, menacées par la montée des eaux, ou encore en Australie, dans des villes comme Sydney ou Melbourne. 

Cette journée de manifestations a été l'occasion de ressortir les slogans contre le dérèglement climatique, entre détournements de citations célèbres et jeux de mots pour marquer les esprits. La jeune activiste Greta Thunberg, en visite aux Etats-Unis, a manifesté à New York, dans le quartier de Manhattan. Franceinfo revient en images sur ces mobilisations pour la planète, alors que la marche pour le climat, organisée samedi à Paris, a été émaillée d'incidents.

113
BORDEAUX. Une manifestante brandit une pancarte sur laquelle on peut lire "vous nous faites scier", le 21 septembre 2019. GEORGES GOBET / AFP
213
NEW YORK. Dans la mégapole américaine, des milliers de jeunes ont défilé, vendredi 20 septembre, contre le réchauffement climatique. JOHANNES EISELE / AFP
313
NEW YORK. "Make America Wild Again" ("rendre l'Amérique à la nature sauvage", parodie du slogan de Donald Trump), pouvait-on lire dans la manifestation new-yorkaise.  TIMOTHY A. CLARY / AFP
413
LONDRES. Au Royaume-Uni aussi, de nombreuses personnes se sont mobilisées. "Moins de cupidité, plus de vert", réclame ce slogan aperçu à la manifestation londonienne du 20 septembre 2019. WIKTOR SZYMANOWICZ / NURPHOTO / AFP
513
NEW YORK. La jeune activiste Greta Thunberg (en rose), icône de ce mouvement citoyen pour la planète, a défilé à Manhattan, lors de la manifestation new-yorkaise.  SHANNON STAPLETON / REUTERS
613
ÎLES SALOMON. Dans le Pacifique aussi, des écoliers ont participé à une manifestation pour le climat, comme ici, dans le lagon de Marovo.  REUTERS
713
INDE. "Le climat change, pourquoi pas nous ?" demande cette pancarte aperçue à Hyderabad, dans le sud de l'Inde, le 20 septembre 2019. NOAH SEELAM / AFP
813
BORDEAUX. En France, comme ici à Bordeaux, la situation s'est parfois tendue dans les cortèges. Cette manifestante se protège d'un spray au poivre utilisé par un policier en marge d'une marche pour le climat à laquelle se sont mêlés des "gilets jaunes", le 21 septembre 2019. GEORGES GOBET / AFP
913
LYON. "On ne vous demande pas la lune, on veut protéger la Terre", "Plus de banquises, moins de banquiers", ou encore "c'est chaud frère !" : autant de solgans lus à Lyon, le 20 septembre 2019, lors de la marche pour le climat. NICOLAS LIPONNE / NURPHOTO / AFP
1013
SYDNEY. En Australie, plus de 300 000 personnes ont défilé, comme ici à Sydney, lors d'une marche organisée le 20 septembre 2019.  RICHARD MILNES / REX / SIPA
1113
LONDRES. "Donnez-moi un futur et j'irai à l'école", dit cette pancarte aperçue à Londres le 20 septembre 2019. ANDRES PANTOJA / SOPA IMAGES / SIPA
1213
BERLIN. En Allemagne, un million de personnes ont défilé pour le climat, poussant le gouvernement d'Angela Merkel à débloquer 100 milliards d'euros d'investissements d'ici 2030. DOMINIKA ZARZYCKA / NURPHOTO / AFP
1313
PARIS. Un manifestant prend à partie un policier, le 21 septembre 2019. Alors que la grande majorité des défilés ont été pacifiques ailleurs, la situation s'est tendue dans la capitale. La police a procédé à des tirs de lacrymogènes et de grenades de désencerclement.  ZAKARIA ABDELKAFI / AFP