A bord d'un voilier zéro carbone, Greta Thunberg met le cap sur New York pour se rendre à un sommet mondial à l'ONU

L'adolescente suédoise, figure de proue de la lutte contre le réchauffement climatique, doit arriver aux Etats-Unis dans deux semaines. 

Greta Thunberg à bord du voilier qui doit l\'emmener à New York, le 13 août 2019. 
Greta Thunberg à bord du voilier qui doit l'emmener à New York, le 13 août 2019.  (BEN STANSALL / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Greta Thunberg, jeune égérie de la lutte contre le réchauffement climatique, a mis le cap sur New York, mercredi 14 août, à bord d'un voilier de course zéro carbone. Le bateau, skippé par un membre de la famille princière monégasque, doit permettre à l'adolescente de se rendre au sommet mondial de l'ONU prévu en septembre. 

Invitée, la Suédoise de 16 ans avait refusé de s'y rendre en avion à cause des émissions de carbone que ce transport génère. Pierre Casiraghi, fils de la princesse Caroline de Monaco, avait alors proposé de mettre gratuitement à sa disposition un bateau pour parcourir les 3 000 milles nautiques, et ainsi lui permettre de porter son message outre-Atlantique. Elle prend donc la mer pour un trajet qui doit durer deux semaines. 

Aux Etats-Unis, "beaucoup de gens ne comprennent pas et n'acceptent pas la science", a expliqué Greta Thunberg, avant son départ. "Je devrai simplement faire ce que j'ai toujours fait : les ignorer et juste dire ce que la science dit", a-t-elle ajouté, rappelant son objectif : "créer un mouvement d'opinion mondial, pour que les gens se rassemblent et fassent pression sur les dirigeants."

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.