A bord d'un voilier zéro carbone, Greta Thunberg met le cap sur New York pour se rendre à un sommet mondial à l'ONU

L'adolescente suédoise, figure de proue de la lutte contre le réchauffement climatique, doit arriver aux Etats-Unis dans deux semaines. 

Greta Thunberg à bord du voilier qui doit l\'emmener à New York, le 13 août 2019. 
Greta Thunberg à bord du voilier qui doit l'emmener à New York, le 13 août 2019.  (BEN STANSALL / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Greta Thunberg, jeune égérie de la lutte contre le réchauffement climatique, a mis le cap sur New York, mercredi 14 août, à bord d'un voilier de course zéro carbone. Le bateau, skippé par un membre de la famille princière monégasque, doit permettre à l'adolescente de se rendre au sommet mondial de l'ONU prévu en septembre. 

Invitée, la Suédoise de 16 ans avait refusé de s'y rendre en avion à cause des émissions de carbone que ce transport génère. Pierre Casiraghi, fils de la princesse Caroline de Monaco, avait alors proposé de mettre gratuitement à sa disposition un bateau pour parcourir les 3 000 milles nautiques, et ainsi lui permettre de porter son message outre-Atlantique. Elle prend donc la mer pour un trajet qui doit durer deux semaines. 

Aux Etats-Unis, "beaucoup de gens ne comprennent pas et n'acceptent pas la science", a expliqué Greta Thunberg, avant son départ. "Je devrai simplement faire ce que j'ai toujours fait : les ignorer et juste dire ce que la science dit", a-t-elle ajouté, rappelant son objectif : "créer un mouvement d'opinion mondial, pour que les gens se rassemblent et fassent pression sur les dirigeants."