Cet article date de plus de neuf ans.

Fuite d'eau à la centrale de Fukushima

La centrale nucléaire de Fukushima au Japon est à nouveau en difficulté. Cette fois, c'est une fuite d'eau radioactive qui pourrait contaminer les sols. Il y a moins d'un mois une coupure d'électricité avait mis en danger le site accidenté par le tremblement de terre de décembre 2011.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Tepco, la compagnie qui
gère la centrale de Fukushima, a annoncé qu'un écoulement a eu lieu dans la
nuit de vendredi à samedi. L'eau contaminée se serait écoulée dans le sol
depuis un réservoir de stockage souterrain. Environ 120 tonnes de liquide
contaminé aurait fui.

Une fuite de 120 tonnes d'eau

Des éléments radioactifs
ont été découverts dans de l'eau accumulée entre le sol autour de la cuve et la
couche externe d'un revêtement imperméable au fond du réservoir, selon un
porte-parole de Tepco.

Cette cuve qui est enterrée
comprend trois couches qui servent normalement à empêcher l'eau de pénétrer
dans le sol. Comme le réservoir est situé à 800 mètres de l'océan, Tepco estime
que l'eau radioactive à peu de chance de s'y écouler.

Les incidents se multiplient

Depuis ce matin samedi
matin,Tepco transvase avec des pompes les 13.000 tonnes d'eau du réservoir 2
défectueux vers un autre en bon état.

Ces dernières semaines, les
incidents se multiplient à la centrale japonaise de Fukushima Daiichi accidentée
depuis le séisme et le tsunami du 11 mars 2011.

Hier, vendredi, Tepco
avait fait état d'un arrêt du système de refroidissement
de la piscine de désactivation
du combustible usé du réacteur 3. Cette nouvelle avarie aurait été provoquée
par les travaux qui visent à empêcher une nouvelle panne d'électricité comme
celle survenue les 18 et 19 mars derniers.

La situation de la
centrale de Fukushima est censée être stable et maîtrisée depuis décembre 2011,
mais la fragilité mise au jour les dernières semaines peut inquiéter notamment
en cas de nouveau séisme accompagné de tsunami.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.