Eteignez la lumière ! La planète avant/après

L'opération "Earth Hour" a débuté samedi en Australie. Au total, 150 pays doivent éteindre la lumière pendant une heure, à 20h30 locales. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les buildings de Qingdao, en Chine.
1/9 Les buildings de Qingdao, en Chine. LI ZIHENG / XINHUA
La Pagode au serpent blanc à Hangzhou, en Chine.
2/9 La Pagode au serpent blanc à Hangzhou, en Chine. HAN CHUANHAO / XINHUA
Les ponts sur la rivière Fenhe à Taiyuan, en Chine.
3/9 Les ponts sur la rivière Fenhe à Taiyuan, en Chine. ZHAN YAN / XINHUA
La Tour de Séoul, en Corée du Sud. 
4/9 La Tour de Séoul, en Corée du Sud.  KIM JAE-HWAN / AFP
Les tours jumelles de Patronas à Kuala Lumpur, en Malaisie.
5/9 Les tours jumelles de Patronas à Kuala Lumpur, en Malaisie. SAEED KHAN / AFP
L\'hôtel de ville et la cathédrale Notre-Dame à Munich.
6/9 L'hôtel de ville et la cathédrale Notre-Dame à Munich. SVEN HOPPE / DPA
La Tour de Pise.
7/9 La Tour de Pise. FABIO MUZZI / AFP
La cathédrale Alexandre-Nevski de Sofia.
8/9 La cathédrale Alexandre-Nevski de Sofia. DIMITAR DILKOFF / AFP
La tour Baiterek à Astana, au Kazakhstan.
9/9 La tour Baiterek à Astana, au Kazakhstan. / X80002

Des millions de terriens ont éteint samedi 31 mars leurs lumières à 20h30 locales pendant une heure sur toute la planète. Objectif : afficher leur engagement pour lutter contre le réchauffement climatique.

A Sydney, la ville qui a lancé l'opération Earth Hour en 2007, le pont de la baie et l'Opéra ont été plongés dans le noir samedi soir, ainsi que la plupart des gratte-ciel de la ville, sous les regards d'habitants venus pique-niquer sur le port au clair de lune. Après l'Australie, ce devait être au tour de l'Asie de plonger dans l'obscurité.

L'opération vue de l'espace

De la place Tahrir au Caire à l'Empire State Building de New York en passant par la tour Eiffel à Paris, des milliers de villes dans quelque 150 pays et territoires ont chacun à leur tour éteint les éclairages de leurs monuments.

La sixième édition de cette opération compte cette année quelques nouveaux arrivants comme la Libye, l'Irak et la station spatiale internationale (ISS) qui ont suivi la vague d'extinction des lumières sur son parcours autour du globe.