Environnement : la catastrophe plastique

Aux Philippines, l'île de Boracay va être fermée aux touristes pendant six mois, le temps de la nettoyer. La pollution plastique de nos océans inquiète de plus en plus. Des solutions existent-elles ? Réponse avec Benjamin Campech sur le plateau de France 3.

Voir la vidéo
France 3

8 millions de tonnes de plastique sont rejetés tous les ans dans les mers et les océans, soit l'équivalent du poids de 800 Tours Eiffel, et cela représente 80% de la pollution océanique, très loin devant les débris métalliques ou en verre. "Première conséquence visible, fait valoir Benjamin Campech sur le plateau de France 3, un véritable continent plastique grand comme trois fois la France dérive dans le Pacifique. Des lieux splendides sont pollués, voire défigurés".

Toute la chaîne alimentaire est en danger

Autre conséquence : des plages sont littéralement envahies de déchets, comme à Hong Kong, avec des poissons intoxiqués. "C'est d'ailleurs toute la chaîne alimentaire qui est en danger, fait remarquer le journaliste, et donc nous aussi, parce que nous, les consommateurs, les êtres humains, sommes en bout de chaine." Heureusement des solutions existent ou sont en phase de développement : "par exemple, il existerait une protéine capable de digérer les microparticules de plastique, qui sont les plus difficiles à récupérer. Il y a aussi ce barrage flottant mis au point par un jeune néerlandais, Boyan Slat et qui pourrait d'ici 5 ans récupérer la moitié des déchets plastiques", précise le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le plastique pollue nos océans et nos mers. 
Le plastique pollue nos océans et nos mers.  (GARY BELL / CORBIS DOCUMENTARY / GETTY IMAGES)