Environnement : la Belgique traque les voitures polluantes

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Environnement : la Belgique traque les voitures polluantes
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La Belgique fait la chasse aux voitures polluantes en créant des zones spécifiques. Seulement, certains automobilistes ne sont pas au courant et doivent payer des amendes.

Anvers, Gand, Bruxelles... autant de destinations pour un week-end qui peuvent coûter cher aux automobilistes français mal informés. Ces trois villes ont instauré une zone basse émission. Les voitures les plus polluantes sont bannies et sont dotées d'un système de contrôle automatique impitoyable pour les visiteurs qui ne se sont pas enregistrés au préalable. Encore faut-il le savoir.

Les voitures étrangères doivent s'enregistrer

Les automobilistes doivent payer 150 euros d'amende pour le seul fait de ne pas s’être enregistré et jusqu'à 350 euros si la voiture est polluante. Les voitures belges, elles, sont enregistrées à l'achat. Mais les automobilistes étrangers doivent inscrire leurs véhicules gratuitement sur Internet avant de rentrer dans la ville. Francois Degrève en a fait les frais. Il a reçu un PV qui constatait qu'il circulait dans une zone de basse émission à Anvers. Cet entrepreneur, malgré sa voiture propre, a reçu une contravention.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.