Environnement : l'incroyable traversée du Pacifique à la nage de Benoît Lecomte

Après avoir traversé l'Atlantique à la nage il y a 20 ans, Benoît Lecomte, 51 ans aujourd'hui, se lance dans la première traversée à la nage du Pacifique. Un moyen aussi pour alerter sur la pollution des océans. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est parti pour la traversée de tous les records. Six mois minimum à la nage dans le Pacifique : près de 9 000 kilomètres. Après quatre ans de préparation, Benoît Lecomte avait hâte de se jeter à l'eau hier, mardi 5 juin, sur la côte est du Japon. "Là j'ai vraiment hâte de démarrer, je peux me mettre à l'eau et m'élancer, je me sens prêt", explique-t-il. Son objectif est d'atteindre San Francisco sur la côte est des États-Unis, d'ici janvier prochain.

Défi personnel et écologique

20 ans après sa traversée de l'Atlantique à la nage contre le cancer, l'architecte français se lance un double défi, à la fois personnel et écologique. "Pendant que je nagerai huit heures par jour, mon équipe fera des prélèvements pour étudier les plastiques, la radioactivité, l'acidification et le phytoplancton", précise Benoît Lecomte. Une équipe de huit personnes le suivra sur ce voilier chargé de trois tonnes de nourriture. À bord, il pourra prendre ses repas et récupérer de huit heures de nage quotidienne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Benoît Lecomte se prépare à une \"nage de la liberté\" de Washington à New York, le 11 septembre 2002.
Benoît Lecomte se prépare à une "nage de la liberté" de Washington à New York, le 11 septembre 2002. (MANNY CENETA / AFP )