Cet article date de plus de sept ans.

En images Ces sites classés au patrimoine de l'Unesco sont menacés par l'activité industrielle

Article rédigé par Camille Adaoust
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min

L'association WWF a publié un rapport recensant 114 sites menacés par des activités économiques. 

Le sanctuaire historique de Machu Picchu, au Pérou, le Grand Canyon, aux Etats-Unis, le Grand Bouddha de Leshan, en Chine. Tous ces sites sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco. Mais faire partie de la liste n'est pas forcément synonyme d'une protection irréprochable, d'après le WWF.

L'ONG a publié, mercredi 6 avril, "Protéger les hommes en préservant la nature" (document PDF)un rapport alarmant. "Près de la moitié [des 229] sites naturels inscrits au patrimoine mondial sont aujourd’hui menacés par des activités industrielles néfastes : exploration et exploitation pétrolière et gazière, extraction minière, exploitation forestière illégale, construction de grandes infrastructures, surpêche, ou encore surexploitation des ressources en eau", affirme Marco Lambertini, directeur général du WWF International, cité dans le rapport. 

Quels sont ces 114 sites concernés ? Réponse en images avec quelques-uns des paysages menacés.

Sculptées au sein du Colorado, aux Etats-Unis, les gorges du Grand Canyon et leurs 1500 mètres de profondeur sont entrées au patrimoine mondial de l'Unesco en 1979. Elles sont aujourd'hui menacées par l'installation de barrages, une mauvaise gestion ou une surexploitation des ressources en eau. (AMANTINI-ANA / ONLY WORLD / AFP)
Les collines cultivées proches de la forêt impénétrable de Bwindi, dans le sud-ouest de l'Ouganda, site protégé par l'Unesco depuis 1994. Le lieu protégé est désormais menacé par les activités d'extraction minière.  (ANTOINE LORGNIER / BIOSPHOTO / AFP)
Le mont Taishan, situé en Chine, a été l'objet d'un culte impérial pendant près de deux millénaires. Il est entré au Patrimoine mondial de l'Unesco en 1987 mais est en péril à cause de l'exploitation forestière.  (YAN SHI / IMAGINECHINA / AFP)
Les paysages volcaniques du Kamchatka, en Russie, ont été inscrits en 1996 au Patrimoine mondial de l'Unesco. Depuis, la construction de routes et de voies ferrées est venue altérer le site, d'après WWF. (VALTER BERNARDESCHI / BIOSPHOTO / AFP)
L'ancienne cité maya de Calakmul, dans les profondeurs de la forêt tropicale des Tierras Bajas au sud du Mexique, est inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2002. Des barrages et une mauvaise gestion des ressources en eau viennent aujourd'hui mettre en danger la cité maya, d'après le rapport de WWF. (ESPECIAL / NOTIMEX / AFP)
Les chutes Victoria, inscrites au Patrimoine mondial de l'Unesco en 1989, sont sur le fleuve Zambèze, à la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe. L'installation de barrages et la mauvaise gestion des ressources en eau mettent en danger le site, d'après WWF. (CHARTON FRANCK / HEMIS.FR / AFP)
Le parc national de l'Iguazu, ses cascades et sa forêt subtropicale, situés en Argentine, ont intégré le Patrimoine mondial de l'Unesco en 1984. L'ONG WWF dénonce la construction de barrages et une mauvaise gestion des ressources en eau sur le site. (ANTOINE BOUREAU / BIOSPHOTO / AFP)
Une maison traditionnelle de la province de Quang Nam, au Viet Nam, située dans le complexe paysager de Trang An, classé au patrimoine de l'Unesco depuis 2014. Les barrages et la mauvaise gestion des ressources en eau viennent désormais mettre en péril le complexe.  (SERGI REBOREDO / PICTURE ALLIANCE / AFP)
Les paysages du Danxia, en Chine, ont été intégrés au patrimoine mondial de l'Unesco en 2010. D'après WWF, des concessions pétrolières ou gazières viennent aujourd'hui les menacer. (HU DUNHUANG / IMAGINECHINA / AFP)
Le sanctuaire historique de Machu Picchu, construit à 2430 m d'altitude au milieu d'une forêt tropicale du Pérou désormais menacée par l'exploitation forestière, est devenu un site protégé par l'Unesco en 1983. (SUDRES JEAN-DANIEL / HEMIS.FR / AFP)
Un bateau de touristes découvre le grand bouddha de Leshan, dans le Sichuan en Chine. Le lieu est entré au Patrimoine mondial de l'Unesco en 1996 mais est menacé par les activités d'extraction pétrolière et gazière. (LIU JIN / AFP)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.