Coudeville-sur-Mer : la marée a emporté 1,50 mètre de sable

Le littoral fragilisé par l'érosion inquiète dans de nombreuses régions françaises. Sur le littoral atlantique, une récente marée a emporté 1,50 mètre de sable.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À Coudeville-sur-Mer (Manche), ce devait être une marée insignifiante sur une des grandes plages. Mais contre toute attente, la mer a aspiré le sable. "Aujourd'hui, il manque entre 1,20 mètre voire 1,50 mètre de sable sur la plage", explique Frédéric Halter, agent municipal. Des cailloux protègent les maisons du front de mer depuis qu'en 1967, une méchante tempête a fait basculer sept villas dans l'eau.

"Nous sommes démunis face aux éléments"

L'événement était tombé dans l'oubli, enfoui sous des mètres de sable. Mais voilà que des débris, provenant d'anciennes habitations détruites, affleurent, çà et là. Des experts vont se rendre sur place afin de s'assurer que le travail de sape de la mer n'a pas fragilisé les fortifications. "Nous sommes un peu démunis face aux éléments, confie Philippe Desquennes, maire de Coudeville-sur-Mer. Il n'est pas question de bétonner, de mettre de l'enrochement sur tout le territoire. La mer reprend son droit, et nous allons lutter avec les moyens qui sont les nôtres, mais qui sont bien dérisoires." 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le village des Boucholeurs, près de Chatelaillon-Plage, en Charente-Maritime. (illustration)
Le village des Boucholeurs, près de Chatelaillon-Plage, en Charente-Maritime. (illustration) (XAVIER LEOTY / AFP)