Cet article date de plus de huit ans.

Corse : la façade ouest échappe à la pollution

Une nappe de 40 kilomètres de long sur un kilomètre de large menaçait de polluer la côte occidentale de la Corse. Elle provient probablement du dégazage en mer d'un navire. Après l'inquiétude, le soulagement. La pollution est moins importante qu'annoncée.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
 (COEURS DE NATURE/CRISTOFANI MARTINA/SIPA Autre)

Une vaste nappe d'hydrocarbures dérive au large de la Corse. Elle menaçait un temps une réserve naturelle mais épargnera finalement l'île de beauté. 

La préfecture maritime de Toulon a dépêché sur zone deux navires qui jugeront des mesures à prendre. Un remorqueur de la Marine nationale devrait arriver sur place vers 18h pour procéder à des prélèvements et analyses. Ils seront envoyés aux autorités judiciaires compétentes. 

La nappe serait essentiellement composée de produits volatils et pour 10 à 20% d'hydrocarbures louds, selon les premiers éléments de l'enquête.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.