Convention climat : Barbara Pompili défend le choix de "l'engagement volontaire" contre les publicités des SUV

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Peu importe la manière, "si on arrive au résultat voulu par les membres de la Convention citoyenne, ça me va", explique la ministre de la Transition écologique.

La Convention citoyenne pour le climat a demandé en vain l'interdiction de la publicité pour tous les produits les plus polluants, notamment les véhicules lourds que sont les SUV. "Ce qu'on a essayé c'est la voie des engagements volontaires des annonceurs de toute la filière", a expliqué mardi 2 juin sur franceinfo Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique.

"Ce que veulent les citoyens, c'est qu'à terme il n'y ait plus de publicités pour les produits qui sont dangereux pour l'environnement. La question est de savoir quels moyens on utilise", indique la ministre. Avec l'engagement volontaire, "ce sont les annonceurs qui s’engagent sur la pub pour dire qu'ils ne veulent plus de publicité contre les valeurs qu'ils portent"

"Contrôles et encadrement"

Un groupe automobile peut renoncer à faire de la pub pour les SUV : "Ça existe. Donc, c'est la piste qu'on explore." Peu importe la manière, "si on arrive au résultat voulu par les membres de la Convention citoyenne, ça me va", explique la ministre. Barbara Pompili est pour la mise en place de "contrôles et d'encadrement" dans le cas où "les engagements ne sont pas tenus".

À la fin, soit on a des engagements qui sont forts, qui sont suffisamment encadrés, soit on n'arrive pas à avoir des engagements suffisamment forts et dans ce cas-là il faudra en arriver aux interdictions.

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique

à franceinfo

La ministre ne veut pas donner une liste des produits concernés "parce qu'il y a des produits emblématiques. Les normes SUV diesel c'est emblématique. Je ne voudrais pas que l'arbre des SUV cache la forêt." Pour les voyages en avion "la question se pose pour des petites distances à très bas prix. Cela peut concerner d'autres domaines que les transports".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.