Climat : les propositions de la Convention

Cela faisait huit mois que 150 Français tirés au sort tentent de lutter contre le réchauffement climatique. Ils ont constitué une Convention citoyenne pour le climat, sous l’impulsion d’Emmanuel Macron.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En France, 150 citoyens tirés au sort ont été invités à participer à la Convention citoyenne pour le climat. Ils ont pu mettre en place des mesures destinées à réduire les émissions de gaz à effet de serre. "Concernant les mesures proposées, elles sont très variées, et pour certaines assez radicales. Cela va de limiter la vitesse à 110 km/h au lieu de 130 km/h sur les autoroutes ou encore diminuer le temps de travail à 28 heures par semaine sans perdre de salaire pour les personnes payées au smic", explique la journaliste Anne Bourse en direct du comité social et économique (CSE) de Paris.

Emmanuel Macron envisage un référendum

Autre proposition d’ampleur, la rénovation énergétique obligatoire pour tous les bâtiments. Une taxe très forte des produits alimentaires ultratransformés est également envisagée par la Convention. "Pour faire adopter certaines propositions, Emmanuel Macron envisage un référendum avec plusieurs questions qui pourraient être posées. Une façon d’éviter le vote sanction contre le chef de l’État", analyse Anne Bourse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors de la Conférence citoyenne pour le climat à Paris, le 10 janvier 2020. 
Emmanuel Macron lors de la Conférence citoyenne pour le climat à Paris, le 10 janvier 2020.  (YOAN VALAT / POOL / AFP)