Consommation : la fin des sacs plastiques dans les commerces

Depuis le 1er janvier 2017, les sacs plastiques à usage unique, trop polluants, sont interdits dans les commerces.

Cette vidéo n'est plus disponible
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Dans cette grande surface parisienne, au rayon fruits et légumes, il n'y a plus de sacs plastiques issus de l'industrie pétrolière. Les clients découvrent les sacs à base de matière végétale. Ici, juste au rayon primeurs 10 000 sacs à usage unique sont distribués chaque jour. Bien qu'ils soient compostables en 12 mois, les fabricants n'ont pas réussi à éliminer complètement le pétrole. Ces sacs contiennent 30% de matière végétale. En 2018, ça sera 40%.

Cinq à six fois plus cher que le sac plastique

Mais ce progrès pour l'environnement à un coût. À Rungis, par exemple, les commerçants viennent se fournir en emballage. Mauvaise nouvelle pour eux : le sac en matière végétale et jusqu'à cinq à six fois plus cher que le sac plastique. Certains commerçants optent alors pour les sacs papier biodégradables, une solution plus économique. Mais le chemin est encore long, les Français consomment plus de 250 sacs plastiques par personne et par an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sacs plastique sur une plage 
Sacs plastique sur une plage  (FRANZ CHAVAROCHE- NICE MATIN / MAXPPP)