Cet article date de plus de dix ans.

Coca-Cola est accusé de pollution autour d'une usine d'embouteillage dans une ville du sud de l'Inde

Les autorités locales lui réclament une amende de 47 millions de dollars, ont-elles indiqué à l'AFP.Selon une enquête d'experts du gouvernement du Kerala, un Etat dirigé par le parti communiste, l'usine "Hindustan Coca-Cola Beverages" de la ville de Palakkad a pollué l'eau souterraine et l'environnement avec des déchets solides.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des bouteilles de Coca-Cola. (AFP)

Les autorités locales lui réclament une amende de 47 millions de dollars, ont-elles indiqué à l'AFP.

Selon une enquête d'experts du gouvernement du Kerala, un Etat dirigé par le parti communiste, l'usine "Hindustan Coca-Cola Beverages" de la ville de Palakkad a pollué l'eau souterraine et l'environnement avec des déchets solides.

A titre de compensation pour les pertes agricoles, la pollution aquatique et la santé, pour la période allant de 1999 à 2004, le gouvernement réclame 2,16 milliards de roupies (47 M USD).

Après des protestations d'associations et d'habitants, l'usine avait été fermée en 2005.

"Plusieurs études ont révélé que l'usine de Coca-Cola a contaminé l'eau et le sol de la zone. Le groupe doit payer pour cela", a déclaré à l'AFP le ministre de l'eau du gouvernement local, N.K. Premachandran.

Coca-Cola a démenti les conclusions de l'enquête, ajoutant que toute réclamation devait être présentée en justice.

"Si l'on se fonde sur des expertises scientifiques, il n'a pas été démontré que nos activités sur le site de Palakkad ont été la cause de problèmes locaux d'eau", a déclaré le groupe américain dans un communiqué.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.