Cet article date de plus de sept ans.

BP va payer 3,5 milliards d'euros pour la marée noire de 2010

Le groupe pétrolier britannique a annoncé ce jeudi avoir trouvé un accord financier avec les autorités américaines après la marée noire qui avait souillé le golfe du Mexique. BP va payer une somme record de 4,5 milliards de dollars (3,5 milliards d'euros).
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Reuters)

La somme est abyssale mais permet au groupe pétrolier
d'éviter un procès incertain en février prochain. BP annonce ce jeudi qu'il va payer 4,5
milliards de dollars au gouvernement américain pour sa responsabilité dans l'explosion
de sa plateforme pétrolière Deepwater horizon le 20 avril 2010 et la marée
noire qui s'en est suivie dans le golfe du Mexique.

BP va plaider coupable

Cette amende record ne couvre que la partie pénale de ce
dossier. L'accord indique que BP doit plaider coupable pour 11 des chefs d'accusation
et notamment de "conduite inappropriée ou négligence " concernant la
mort des 11 personnes dans l'incendie de la plateforme. "Coupable "
aussi pour avoir menti au Congrès américain sur la quantité de pétrole déversé
en mer. En échange, toutes les poursuites fédérales sont abandonnées.

"Nous
tous chez BP regrettons profondément la perte tragique de vies causée par
l'accident de Deepwater Horizon ainsi que l'impact de la marée noire sur la région
côtière du Golfe
", annonce Bob Dudley, le patron du groupe pétrolier dans
un communiqué
. Dans le détail, le ministère américain de la Justice va
récupérer 4 milliards de dollars et 525 millions seront versés à l'autorité boursière
américaine. Les paiements seront "étalés sur une période de six ans ".

Des milliards mis de côté pour payer les amendes

Ce n'est pas la
première amende que BP s'est engagé à payer. Le groupe pétrolier a déjà conclu
un accord à l'amiable de 7,8 milliards d'euros avec des victimes de la marée
noire dans le golfe du Mexique. Un accord qui doit encore être validé par la
justice. Et la facture de la catastrophe devrait continuer à grimper.

Le propriétaire
suisse de la plateforme, Transocean, est en train de négocier avec le groupe
britannique pour récupérer 1,5 milliard d'euros. Enfin, une procédure pour
"faute grave " est toujours en cours devant la justice civile. "BP va continuer à se défendre vigoureusement pour faire face à toutes lse actions restantes ", prévient Bob Dudley. Pour
faire face à toutes ces amendes, BP a déjà provisionné 37,2 milliards de
dollars.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.