Zéro déchet : dans la Drôme, une entreprise récupère des aiguilles de pin pour en faire de l’huile essentielle

Publié
Zéro déchet : dans la Drôme, une entreprise récupère des aiguilles de pin pour en faire de l’huile essentielle
Article rédigé par
M. Martel, F. Simoes, A. Sayada, P. Brame, V. Heurtel - France 2
France Télévisions

Dans la Drôme, une entreprise a fait un pari un peu dingue : quand un arbre est coupé, absolument rien ne doit se perdre.

Exploiter seulement les troncs des arbres, c’est terminé. Après quinze années passées dans l’industrie forestière, Nicolas Blaser a eu l’idée de valoriser l’arbre jusqu’au bout. Alors, il s’intéresse à tous les déchets de l’exploitation forestière qui, d’habitude, restent au sol. “Ce sont des branches avec des aiguilles de pin sylvestre (...) les huiles essentielles sont contenues à l’intérieur des aiguilles”, explique le fondateur d'Enea Sens.

“Le concept nous plaît bien

Les déchets, les propriétaires des terrains les lui donnent gratuitement et ils sont broyés directement sur place. Alors qu’en temps normal une machine réduit de grosses pièces de bois, elle en traite désormais de petites. Un fait inédit jusque-là. Une fois la benne remplie, direction la distillerie, où les copeaux sont plongés et chauffés dans une entreprise où, jusque-là, on distillait de la lavande depuis trois générations. “Le concept de Nicolas, d’être sur du zéro déchet, nous plaît bien”, commente Alain Aubanel, gérant de la distillerie des 4 Vallées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.