VIDEO. Froid extrême, isolement, environnement désertique… Il raconte son voyage en Antarctique

Le youtubeur Jacob Karhu a passé plus d'un mois dans une base scientifique en Antarctique dans le cadre de sa dernière mission. Il raconte les contours de ce voyage hors norme.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Des pâtes instantanément congelées à cause du froid, la nuit inexistante, des paysages à couper le souffle... Jacob Karhu a passé plus d'un mois en Antarctique pour un projet de recherche en climatologie. Un voyage qu'il n'est pas près d'oublier. "Moi, j'étais sur la station Concordia (…) on est à 3223 mètres d'altitude, c'est relativement haut. En dessous ce n'est que de la glace et on est éloignés à plus de 1000 kilomètres des côtes", détaille Jacob Karhu, doctorant en climatologie. Parmi les nombreuses contraintes auxquelles il a été confronté, une des plus marquantes fut, pour lui, le froid. "Ce qui m'a un peu choqué aussi, c'est la vitesse à laquelle on a froid", explique-t-il. Jacob Karhu se souvient avoir eu des ressentis à -60°C, notamment à cause du vent.

Des recherches précieuses

L'Antarctique est un continent particulièrement isolé par rapport aux autres : la pureté de la glace y est exceptionnelle car il n'y a aucune contamination. Jacob Karhu et son équipe ont pu y réaliser plusieurs analyses. "Là-dedans il y a des bulles de gaz, et ces bulles de gaz ont aussi 400 000 ans. Donc on peut retrouver la composition atmosphérique de l'époque et retrouver la concentration de gaz à effet de serre, de CO2, de méthane", développe le chercheur. Les données récoltées permettent ensuite d'alimenter des modèles de climat. Si les conditions de ce voyage furent draconiennes, Jacob Karhu ne cache pas pour autant son enthousiasme face à une telle expérience. "Je pense que j'ai une chance inouïe de pouvoir accéder à ce grand continent blanc, désert, et je ne pense pas que j'y retournerai de ma vie, donc je me sens vraiment privilégié par rapport à ça", conclut-il.

VIDEO. Froid extrême, isolement, environnement désertique… Il raconte son voyage en Antarctique
VIDEO. Froid extrême, isolement, environnement désertique… Il raconte son voyage en Antarctique (BRUT)