VIDEO. Environnement : Une grand-mère britannique débarrasse le plastique des plages

Aux Cornouailles, dans le sud-ouest de l'Angleterre, Pat Smith s'inquiète pour la planète qu'elle laissera à ses petits-enfants. Voici son combat.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une bonne résolution. Le 1er janvier 2018, une grand-mère britannique de 70 ans a décidé de nettoyer une plage par semaine. Cette année-là, Pat Smith a donc ratissé 52 plages jonchées de déchets pour lutter contre la pollution plastique. Armée de son sac-poubelle, elle redonne vie à ces paysages dénaturés des Cornouailles, où elle vit.

Et son combat ne s'arrête pas là. Elle dirige aussi The Final Straw, une campagne visant à débarrasser sa région des pailles en plastique. "Pourquoi penser que les humains sont les seuls à avoir besoin de cette planète ?", s'enquiert la militante. 

Un héritage 

Une étude a démontré que la production mondiale de plastique est passée de 2,3 millions de tonnes en 1950 à 448 millions de tonnes en 2015. "J'ai pris conscience que c'est arrivé à l'époque de ma génération", déplore la septuagénaire qui s'inquiète pour l'avenir de ses petits-enfants.

Aujourd'hui, elle endosse la responsabilité de la situation à laquelle le monde est confronté et encourage les autres à le faire. "Je suis extrêmement surprise que la plupart des gens soient déconnectés du problème et ne se sentent absolument pas concernés", remarque Pat Smith. 

Aux Cornouailles, dans le sud-ouest de l\'Angleterre, Pat Smith s\'inquiète pour la planète qu\'elle laissera à ses petits-enfants. Voici son combat.
Aux Cornouailles, dans le sud-ouest de l'Angleterre, Pat Smith s'inquiète pour la planète qu'elle laissera à ses petits-enfants. Voici son combat. (BRUT)