Vidéo "Encore une belle journée en Antarctique" : Toni raconte son quotidien au pôle Sud

Publié
BRUT
Article rédigé par

Elle vit dans l'un des endroits les plus hostiles de la planète : le pôle Sud. Et son quotidien, c'est ça.

Toni Traub vit au pôle Sud, un des endroits les plus hostiles de la planète. Quotidiennement, elle partage ses aventures à ses 2 millions de followers sur Tiktok.

Elle a grandi en Californie du Sud et a décidé de candidater à un poste dans le cadre du Programme Antarctique des États-Unis peu de temps après avoir obtenu son diplôme universitaire. "Un de mes amis a trouvé du travail à la base McMurdoet et il est revenu en disant que c'était une expérience incroyable", sourit-elle.

"Je suis sortie par une température de -38 °C, avec un ressenti autour de -60 °C"

Le pôle Sud est le continent le plus méridional au monde est aussi le plus froid, le plus sec et le moins peuplé. "Pendant l'hiver, je suis sortie par une température de -38 °C, avec un ressenti autour de -60 °C, à cause du vent. Et c'était pas marrant. C'était même douloureux, comme quand on approche une allumette trop près de sa peau, c'était à ce point-là", raconte Toni.

Quid du travail sur place ?

Environ 40 personnes vivent sur la base Amundsen-Scott de la Fondation nationale pour la science en Antarctique. De son côté, Toni travaille dans le département logistique et déchets. "C'est à nous d'emballer tous les déchets qui sont produits ici pour les expédier aux États-Unis car on ne peut pas les laisser en Antarctique", explique-t-elle. En effet, le traité sur l'Antarctique interdit de laisser quoi que ce soit sur le continent.

Côté scientifiques, ils étudient l'espace, la destruction de la couche d'ozone ou encore l'origine de l'univers. Quand l'équipe ne travaille pas, elle fait la fête regarde des films et joue à des jeux vidéo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.