Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Des milliers de dauphins tués accidentellement à cause de la pêche au bar

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
4000 cétacés meurent chaque année à cause de la pêche au bar qui se déroule sur les côtes françaises.
BRUT
Article rédigé par

4000 cétacés meurent chaque année à cause de la pêche au bar qui se déroule sur les côtes françaises.

En France, entre janvier et mars, le Golfe de Gascogne connaît une saison de pêche au bar dont les dauphins sont les victimes collatérales. Cela est dû à l'utilisation d'un chalut-bœuf sur les bateaux de pêche, un filet traîné par deux bateaux qui attrape tout sur son passage.

Problème : entre 100 000 et 200 000 dauphins vivent dans cette zone de pêche. Par conséquent, les prises accidentelles sont nombreuses et inévitables. S'ajoute à cela un nombre de dauphins échoués 30 fois supérieur à la normale. Selon Willy Dabin, ingénieur à l'observatoire Pelagis, sur 90 % des animaux trouvés, des traces externes de contact avec des filets de pêche, des amputations et des morts agoniques en profondeur ont été constatées et attestent d'une capture accidentelle.

Des chiffres troublants

Le nombre de prises accidentelles fluctue selon les sources. Les pêcheurs en signalent 400 par an là où les observatoires soutiennent un chiffre proche de 4000 dauphins tués. Ce bilan regrettable dépasse largement le seuil de mortalité tolérable pour la survie de population de dauphins. Le directeur de l'observatoire Pelagis Vincent Ridoux est catégorique : "Ce seuil-là, il ne faut pas le dépasser sur une année entière de mortalité enregistrée", soutient-il avant de relever : "Ici, on le dépasse sur un mois seulement."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.