VIDEO. Brésil : l’Amazonie menacée par l’élection de Jair Bolsonaro

L'élection du nouveau Président pourrait avoir des conséquences dramatiques sur la plus grande forêt du monde.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L’Amazonie est-elle en danger ? Élu à la présidence du Brésil avec 55,1 % des voix, Jair Bolsonaro - qui prendra ses fonctions le 1er janvier prochain - a promis à ses électeurs un programme particulièrement hostile à l’environnement et à la forêt amazonienne, située à 60 % sur le territoire brésilien. S’il le mettait en œuvre, il pourrait notamment limiter les réglementations environnementales, priver les communautés indigènes de certains droits ou détruire des parties de l’Amazonie au profit de la construction de centrales hydroélectriques ou d’autoroutes. Carlos Rittl, de l’ONG Observatoire du Climat se désole : "C’est une vision de l’environnement d’il y a 50-100 ans en arrière, voire avant… au 19ème siècle… comme si on devait conquérir des territoires au lieu de regarder l’environnement comme un atout."

Des conséquences environnementales catastrophiques

L’Amazone abrite 40 000 espèces végétales, 427 espèces de mammifères, 1294 espèces d’oiseaux, 378 espèces de reptiles, 426 espèces d’amphibiens, et environ 3000 espèces de poissons, toutes essentielles à la biodiversité mais aujourd'hui grandement menacée par le nouveau Président brésilien. Outre toutes ces populations animales, ce sont également 24 millions d’habitants qui vivent dans la forêt, notamment issus des peuples autochtones, dont l’avenir est incertain. "Le Brésil est le pays qui connaît les plus forts taux de violence contre les défenseurs de l’environnement ou les chefs de peuples autochtones. Je suis très inquiet de ce qui pourrait arriver à ces personnes", reconnaît Carlos Rittl.
Plus de la moitié des espèces végétales et animales terrestres est concentrée dans le bassin amazonien. Son fleuve, l’Amazone, ravitaille 1/5ème de la population en eau douce. Toucher à l’Amazonie aurait donc un impact sur la l’ensemble de la planète.

L\'élection du nouveau Président pourrait avoir des conséquences dramatiques sur la plus grande forêt du monde.
L'élection du nouveau Président pourrait avoir des conséquences dramatiques sur la plus grande forêt du monde. (BRUT)