Vidéo 8 questions sur les frelons asiatiques

Publié Mis à jour
Article rédigé par

Réputé pour être dangereux pour l’homme, le frelon asiatique est également connu pour les problèmes qu’il cause aux abeilles. Brut vous explique tout ce qu’il faut savoir sur ces insectes tant redoutés.

Les piqûres de frelon sont plus douloureuses que les piqûres de guêpe ou d’abeille qu’on a en Europe, ça, c’est une certitude. Après, la douleur n’est pas en lien avec le danger.”  Est-il plus dangereux pour l’homme ? Peut-on mourir de ses piqûres ? Que faire face à un frelon asiatique ? Quentin Rome, responsable "Frelon asiatique et Hyménoptères", répond à 8 questions très simples sur ces insectes.  

En France, ils sont quasiment présents partout en dehors de la Corse et du Haut-Rhin

Pour Quentin Rome, Responsable "Frelon asiatique et Hyménoptères", les piqûres de frelons asiatiques ne sont à l’origine pas mortelles pour les humains. “Les estimations, pour mourir d’envenimation, c’est dépasser 500 piqûres. Dépasser 500 piqûres, c’est vraiment exceptionnel, il faut vraiment, vraiment le vouloir. Les personnes qui ont coupé un nid en deux avec un taille-haie, par exemple, s’en tirent en général avec une quarantaine de piqûres”, explique l’expert. Les personnes souffrant d’allergies doivent cependant rester très vigilantes, car quelques piqûres de ces insectes pourraient leur être fatales. “Ce qu’on a comme mort, c’est par des réactions allergiques. À partir de la deuxième piqûre, ces personnes peuvent faire un choc sévère et en mourir. Et là, il faut réagir très rapidement, mais c’est exactement la même chose avec l’abeille domestique ou avec les autres guêpes.”

Face à un frelon asiatique, Quentin Rome conseille avant tout de garder son calme. “La première chose à faire, c’est de ne pas paniquer. Ils ont la réputation d'être agressifs, mais ils ne le sont pas. Il faut vraiment en général le chercher pour qu’il pique et, comme toute espèce sociale, il va attaquer surtout pour défendre sa colonie…” Comme son nom l’indique, le frelon asiatique vient tout droit d’Asie, et plus précisément de Chine. Il a été introduit pour le commerce horticole en France, “probablement avant 2004”, précise l’expert.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.