Normandie : le scarabée pique-prune enraye l’élargissement d’une route dans l’Orne

Publié Mis à jour
Normandie : le scarabée pique-prune enraye l’élargissement d’une route dans l’Orne
Article rédigé par
S. Broomberg, D. Migniau, A. Danis, V. Guenee, C. Krauskopff - France 3
France Télévisions

En Normandie, le scarabée pique-prune, une espèce protégée car menacée, vit sur ce qui aurait dû être une 2x2 voies, dans l’Orne. Le projet est ainsi retardé.

À Saint-Hilaire-de-Briouze (Orne), deux hommes s’opposent farouchement à un projet : l’élargissement d’une route en une 2x2 voies. Un tronçon de 45 kilomètres d’une départementale dans l’Orne, entre Flers et Argentan. La raison de leur opposition : le pique-prune ou osmoderma eremita. Ce scarabée classé est quasiment menacé. Il vit dans les arbres. Des traces de cet insecte auraient été découvertes sur le tronçon prévu de la quatre voies.

Un tronçon attendu par le département

Une enquête a donc été ouverte pour vérifier la présence de l’insecte. Pour le département, l’élargissement de la route est nécessaire. "C’est un tronçon qui est vital pour le département de l’Orne. Il est vital pour son développement économique, avec notamment le bassin industriel de Flers", affirme Christophe De Balorre, président du conseil départemental de l’Orne. Il y a 20 ans, le chantier de l’A28 dans la Sarthe, entre Le Mans et Tours (Indre-et-Loire), avait déjà été bloqué par le scarabée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.