Dans le Morvan, des particuliers rachètent la forêt

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Dans le Morvan, des particuliers rachètent la forêt
FRANCE 3
Article rédigé par
E.Bailly, A.Boulet - France 3
France Télévisions

Ils veulent sauver leur forêt. Dans le Morvan, des citoyens achètent des parcs naturels pour empêcher leur destruction ou leur exploitation intensive, au détriment de la biodiversité. 

Une vingtaine d'hectares d'épicéas rasés en plein cœur du parc naturel régional du Morvan. Une transformation à laquelle Frédéric Bauchet ne se résout pas. Avec son association, créée il y a six ans, il rachète des parcelles de forêt. "On est en train de traverser une parcelle en cours d'acquisition pour nous. (...) C'est une parcelle de dix hectares", explique le créateur de l'association Le Chat sauvage. 500 personnes l'ont déjà rejoint dans ce projet. Leur objectif : empêcher une exploitation industrielle, que la forêt de feuillus ne face place qu'à des résineux, plus rentables mais préjudiciables à l'environnement.

500 sociétaires et propriétaires

Les adhérents à ce mouvement donnent tous de leurs deniers personnels. Roger Denis, médecin dans le Morvan depuis 45 ans, a lui investi 10 000 euros. Les achats se font auprès de particuliers selon les lois du marché. "On ne désespère pas que les élus prennent, un jour, conscience de l'enjeu", explique-t-il. L'association a déjà racheté 120 hectares de forêts dont les 500 sociétaires sont tous propriétaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biodiversité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.