Biodiversité : les coraux d'eau froide menacés par l'activité humaine

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Biodiversité : les coraux d'eau froide menacés par l'activité humaine
Article rédigé par
S.Piard, S.Pichavant, J-F.Lons, F.Fontaine - France 3
France Télévisions

En Bretagne, les coraux sont menacés par l'activité humaine, comme la surpêche et le plastique. Les fonds marins sont sous la surveillance des scientifiques. 

Des coraux d'eau froide s'épanouissent au large de la Bretagne, bien loin des mers tropicales, le long de falaises à plus de 1 000 mètres sous la surface de l'océan. Un univers mystérieux, inaccessible à l'homme, sans aucune lumière et à une température entre 4 à 13°C. Ces coraux découverts au XVIIIe siècle captivent les scientifiques. Dans les années 50, des massifs sous-marins ont été cartographiés, que l'on ne retrouve plus aujourd'hui. 

Les microplastiques menacent les coraux


Les équipes de l'Ifremer a lancé six campagnes en mer pour enquêter sur ce mystère. Un observatoire va être immergé à 800 mètres de profondeur, afin de scruter les coraux sous toutes les coutures pendant cinq ans. Les coraux sont essentiels à la biodiversité, mais sont menacés par les chalutiers de pêche et par le plastique, qu'on retrouve jusqu'à 1 000 mètres de profondeur. "On a travaillé sur l'impact de ces plastiques, et c'est extrêmement néfaste pour les coraux, notamment les microplastiques, parce qu'ils les capturent, pensant que c'est de la nourriture, et les relâchent parce qu'ils n'arrivent pas à les digérer, et s'épuisent complètement", explique Franck Lartaud, biologiste marin à l'observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biodiversité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.