Cet article date de plus d'un an.

Biodiversité : dans la Vienne, les castors gagnent du terrain

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Biodiversité : dans la Vienne, les castors gagnent du terrain
Article rédigé par France 3 - M. Radovic, M. Nadal, A. Rouy
France Télévisions
France 3
Les castors sont de retour dans la Vienne. Leur expansion, naturelle, est bénéfique à la biodiversité.

Remonter la piste des castors est une affaire de patience. Mais certains indices ne trompent pas. Il y a deux ans, un couple de castors s’est installé sur le Marais des Ragouillis (Vienne). Le talent de bâtisseurs de ces individus discrets n’est pas passé inaperçu. Ils ont modifié le site pour construire leur hutte. "C’était plutôt de la prairie gérée par pâturage, les castors sont venus révolutionner toute notre gestion puisqu’ils ont créé un barrage qui a inondé 7 hectares de marais", décrit Baptiste Bidet, chargé de mission au Conservatoire des espaces naturels de Nouvelle-Aquitaine. 

Un bon apport pour la biodiversité 

Exterminé au Moyen-Âge, le castor est réapparu il y a 20 ans, après sa réintroduction dans la Loire. Depuis, l’espèce protégée grignote du terrain. Une bonne nouvelle pour la biodiversité : "Les castors permettent de restaurer naturellement les zones humides. Ils contribuent au renforcement des berges des cours d’eau", explique Miguel Gailledrat, coordinateur Vienne Nature. Mais ils sont parfois trop gourmands. L’Office français de la biodiversité invite à clôturer l’exploitation de peupliers et de planter à 30 mètres des cours d’eau.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.