Barrage de Sivens : le gendarme responsable de la mort de Rémi Fraisse devant la justice

C'est la première fois qu'il est convoqué chez les juges chargés de l'enquête. Cette audition tardive est très attendue par la famille.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cela fait maintenant un an et demi que le jeune écologiste Rémi Fraisse a été tué par une grenade sur le site du barrage de Sivens. Pour la première fois, le gendarme, auteur du tir de grenade est convoqué par la justice. C'est face à un juge d'instruction que le gendarme livre depuis ce matin sa version des faits. Le militaire convoqué a-t-il commis une faute ayant entrainé la mort de Rémi Fraisse ?

L'enquête de la gendarmerie nationale

Octobre 2014, sur le site du barrage de Sivens, de violents affrontements éclatent entre militants écologistes et forces de l'ordre. Au cours des heurts, le gendarme lance une grenade offensive. Remi Fraisse, un manifestant est touché, il trouve la mort. Il y a un an, le gendarme avait été mis hors de cause par l'inspection générale de la gendarmerie nationale.

Les parents de Remi Fraisse attendaient depuis longtemps cette convocation du gendarme. Leur avocate estime que le dossier contient suffisamment d'éléments à charge contre le militaire, auteur du tir. "On fait le lien entre ce geste et la mort de Rémi Fraisse  donc par une grenade offensive. Après il va falloir déterminer comment il a commis ce geste, l'ordre donné, mais en tout cas  nous avons ces éléments concordants qui permettent de le mettre en examen", commente Me Claire Dujardin. Depuis la mort de Remi Fraisse, le gendarme mis en cause a quitté la gendarmerie mobile et est affecté à une nouvelle unité de protection.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gendarmes font face aux derniers occupants du site de Sivens (Tarn), vendredi 6 mars 2015.
Des gendarmes font face aux derniers occupants du site de Sivens (Tarn), vendredi 6 mars 2015. (PASCAL PAVANI / AFP)