Baleines échouées en Nouvelle-Zélande : toujours pas d'explication scientifique

En Nouvelle-Zélande, de nombreux volontaires se sont mobilisés pour sauver des baleines pilotes échouées sur une plage.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une image émouvante, une chaîne humaine au secours de plusieurs centaines de baleines en détresse. Ces volontaires s'efforcent de les empêcher de revenir s'échouer sur cette plage de Nouvelle-Zélande. Vendredi dernier, 10 février, environ 400 baleines pilotes ont été retrouvées, mortes, échouées sur cette plage. Ces petites baleines peuvent mesurer jusqu'à six mètres et peser environ deux tonnes.

500 volontaires sont venus de tout le pays

Elles sont de plus en plus nombreuses à cette époque de l'année, à venir s'échouer sur ses côtes, un échouage qui n'a pas encore d'explication scientifique. Tout le week-end, environ 500 volontaires sont venus de tout le pays et se sont relayés pour venir en aide à ces mammifères enlisés. En trois jours, 666 baleines sont venues s'échouer sur cette bande de sable. 246 ont pu être sauvées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plus de 400 baleines-pilotes se sont échouées, dans la nuit du 9 au 10 février 2017, sur une plage de Nouvelle-Zélande. 
Plus de 400 baleines-pilotes se sont échouées, dans la nuit du 9 au 10 février 2017, sur une plage de Nouvelle-Zélande.  (NEW ZEALAND DEPARTMENT OF CONSERVATION / AFP)