Cet article date de plus de neuf ans.

Avalanches : risque maximal dans les Alpes avec le redoux

Au premier jour des vacances de printemps pour la zone B, la préfecture de Haute-Savoie lance un bulletin d'alerte aux avalanches. Le risque est maximal avec la remontée spectaculaire des températures. Dans les Hautes-Alpes, un skieur de randonnée est mort, emporté par une avalanche.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Gilles Halais Radio France)

La victime a été emportée par la chute d'une plaque à vent, à plus de 2.000 m d'altitude, en début d'après-midi dans le Champsaur (Hautes-Alpes). Un ami qui l'accompagnait a également été emporté, mais il est sorti indemne et a pu prévenir les secours.

Risque maximal

Les préfectures de Haute-Savoie et des Hautes-Alpes enjoignent les skieurs à ne pas quitter les pistes balisées et sécurisées. Dans de nombreuses pentes assez raides, "il sera très facile de déclencher" des avalanches, "soit en pratiquant le ski hors piste, même à proximité des pistes, soit en randonnant à skis ou à raquettes, y compris à des altitudes assez basses", préviennent les autorités.
Le redoux et les dernières pluies peuvent provoquer, jusqu'en moyenne montagne, de nombreux départs naturels de coulées de neige humide et lourde.

Ceux qui décident, en toute connaissance de cause, de s'écarter des pistes, doivent impérativement s'équiper d'un ARVA (appareil de recherche de victime en avalanche), d'une pelle et d'une sonde.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.