Ariège : 300 chênes centenaires abattus par des bûcherons espagnols, les propriétaires sont furieux

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Ariège : 300 chênes centenaires abattus par des bûcherons espagnols, les propriétaires sont furieux
FRANCE 2
Article rédigé par
B. Delombre, G. Berg, P. Dussol, France 3 Midi-Pyrénées, Images : Brothers Drone, L. Feuillebois - France 2
France Télévisions

Dans l’Ariège, des bûcherons espagnols ont abattu plus de 300 chênes centenaires sans autorisation. Les habitants ne décolèrent pas. Il s'agit d'un véritable désastre écologique.  

C’est un champ de désolation qui s’offre aux yeux des visiteurs. Dans une forêt non loin de Perles-et-Castelet, dans l’Ariège, plus de 300 chênes centenaires ont été abattus en février par des bûcherons espagnols, sans autorisation, rapporte France 2, vendredi 12 mars. L’une des propriétaires, Danielle Segato, ne décolère pas : "32 ans que nous entretenons cette forêt, que nous débroussaillons, que nous faisons tout ce qui est possible pour préserver la nature et aujourd’hui, je suis anéantie."  

Voler du bois ? 

Surpris par des riverains, les intéressés à l’origine des coupes sauvages auraient peut-être agi dans le but de voler du bois. Contactée, la société espagnole a reconnu les faits. Elle plaide désormais pour une erreur de ses employés. Toutefois, étant donné l’étendue des dégâts, les explications ne sont pas convaincantes ni suffisantes pour les habitants. "Outre le préjudice financier qui finalement nous importe peu, c’est surtout un préjudice écologique parce qu’il y avait des animaux qui venaient", estime Hélène Rameil, une autre propriétaire.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.