Areva : des "irrégularités" signalées à l'ASN sur des pièces produites au Creusot

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) fait état ce mardi "d'irrégularités" sur environ 400 pièces produites depuis 1965 dans l'usine d'Areva au Creusot (Saône-et-Loire). Parmi ces pièces, "une cinquantaine" serait en service sur le parc nucléaire français.

(Le siège d'Areva à La Défense. © Jacky Naegelen/Reuters)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée par Areva "d'irrégularités" dans le contrôle de fabrication d'environ 400 pièces, produites depuis 1965 par Creusot Forges (Saône-et-Loire). Parmi ces pièces, "une cinquantaine" serait en service sur le parc nucléaire français.

"Ces irrégularités consistent en des incohérences, des modifications ou des omissions dans les dossiers de fabrication", précise l'ASN dans un communiqué.

Les résultats de cette analyse ont été transmis le 25 avril dernier par Areva, à la demande du gendarme du nucléaire, suite à une anomalie constatée sur la cuve de l'EPR de Flamanville.

L'ASN précise donc qu'il a demandé au groupe français "de lui transmettre au plus tôt la liste des pièces concernées et son analyse des conséquences sur la sûreté des installations".

"Le processus de revue devra être conduit à son terme afin d'apprécier l'ensemble des anomalies qui ont pu affecter les fabrications passées et en tirer les conséquences éventuelles sur la sûreté des installations", conclut l'Autorité de sûreté nucléaire.