Angoulême : un produit cancérigène remonte à la surface

Un ancien site industriel désaffecté, qui n'a jamais été dépollué, a contaminé tout un quartier d'Angoulême (Charente)

Voir la vidéo
FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À Angoulême (Charente), un site industriel dans le quartier de Saint-Cybard a été laissé à l'abandon. Il s'agit du site d'une ancienne usine de Saft-Leclanché, qui a produit des piles jusqu'en 1984. Au printemps 2018, coup de tonnerre dans le quartier : les habitants reçoivent un courrier les prévenant qu'une pollution a été détectée. L'utilisation de l'eau des puits est interdite. Une étude lancée fin 2017 révèle en effet que les sols et les eaux souterraines contiennent du trichloréthylène. Un produit utilisé comme dégraissant et classé cancérigène.

Dépollution prévue courant 2019

Mais cette pollution était connue des services de l'État depuis 2011. Les riverains se demandent donc pourquoi ils n'ont pas été informés. Cet été, une première campagne a été lancée pour mesurer l'impact de cette pollution dans les jardins et à l'intérieur des maisons alentour. "C'est très rassurant. Sur l'ensemble de tous les habitats, nous n'avons aucune valeur qui dépasse la valeur d'action rapide. En ce qui concerne la qualité de l'eau des puits, je serais un peu plus réservée", explique Martine Liege, directrice adjointe de l'Agence régionale de santé Charente. La démolition et la dépollution du site devraient intervenir courant 2019. Pour l'instant, on ne sait pas qui va payer : le département propriétaire du terrain ou le responsable de la pollution ?

Le JT
Les autres sujets du JT
Le site de l\'ancienne usine Saft-Leclanché, dans le quartier Saint-Cybard à Angoulême.
Le site de l'ancienne usine Saft-Leclanché, dans le quartier Saint-Cybard à Angoulême. (J. DEBOEUF / AFP)