Cet article date de plus de neuf ans.

Egypte : l'islamiste Mohammed Morsi et l'ex-général Ahmad Chafiq au second tour

C'est officiel : les 16 et 17 juin, les Egyptiens devront choisir entre le candidat des Frères musulmans et l'ancien Premier ministre de Moubarak. Seules 200.000 voix les séparent. Tous les recours ont été rejetés par la commission électorale.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Pas de coup de théâtre. Le second tour de la présidentielle égyptienne opposera bien, les 16 et 17 juin, les deux candidats rapidement annoncés par les décomptes officieux - des médias et des équipes de campagne.

Mohammed Morsi, le candidat islamiste des Frères musulmans, face à Ahmad Chafiq, un ex-général, ex-Premier ministre de Moubarak. Ils seront au second tour "parce qu'ils ont remporté le plus grand nombre de voix" , explique la commission électorale... Son président précise que Mohammed Morsi a recueilli 5,7 millions de voix - 200.000 de plus seulement que Ahmad Chafiq.

Le nationaliste arabe Hamdeen Sabbahi arrive en troisième position, avec un peu plus de 4,8 millions de suffrages. Viennent ensuite l'islamiste modéré Abdel Moneim Aboul Foutouh, avec 4 millions de voix, et l'ex-ministre des Affaires étrangères Amr Moussa avec plus de 2,5 millions de voix.

Quoi qu'il en soit, l'affiche risque de ne pas soulever les foules. Déjà, au premier tour, 46,2% des électeurs seulement se sont déplacés, selon la commission.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.