Cet article date de plus de huit ans.

Egypte : arrestation et gel des avoirs chez les Frères musulmans

La justice égyptienne a ordonné le gel des avoirs des principaux dirigeants des Frères musulmans ce mardi. Au même moment, la police a arrêté le porte-parole de la confrérie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Mohamed Abd El Ghany Reuters)

La campagne lancée en Egypte
contre les Frères musulmans se poursuit. Ce mardi, deux évènements ont visé la confrérie.
La justice a ordonné le gel des avoirs des chefs du parti et la police a arrêté son porte-parole au Caire.

Parmi les personnalités
visées par la sanction financière réclamée par le Parquet, on trouve le guide
suprême des Frères musulmans, Mohamed Badie, ainsi que ses deux adjoints,
actuellement détenus et jugés pour "incitation au meurtre" de manifestants anti-Morsi.

D'autres dirigeants, alliés
des Frères musulmans, ont également été visés par ce gel. Au total, une
quinzaine de figures de l'islam politique égyptien sont ainsi privées de leurs
avoirs.

Quelques heures après cette
décision de justice, la police a arrêté le porte-parole des Frères musulmans.
Il était sous le coup d'un mandat d'arrêt et s'exprimait régulièrement dans les
médias et sur les réseaux sociaux.

La répression contre les supporters de Mohamed Morsi, destitué
le 3 juillet
, a fait des centaines de morts. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.