Dossier nucléaire : des discussions franco–iraniennes mercredi

A l’issue d’une visite à Alger, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a annoncé pour mercredi des discussions entre la France et l’Iran sur la question nucléaire. L’enjeu pour Téhéran porte sur la levée des sanctions internationales.

(Depuis Alger, Laurent Fabius annonce des négociations sur le nucléaire avec l'Iran © Maxppp)

Depuis lundi à Genève, des représentants iraniens ont entamé avec des négociateurs américains des discussions le programme nucléaire de Téhéran. Sur le même thème, des négociations bilatérales avec la Russie sont prévues à Rome, mercredi et jeudi. Lundi, avant son départ d’Alger pour Paris, Laurent Fabius, a précisé la date des discussions franco-iraniennes sur le dossier. Elles sont annoncées pour mercredi, mais sans que soit précisé le lieu des échanges.

Ces consultations visent à accélérer les discussions sur le nucléaire entre l’Iran et le groupe appelé "5+1", les Etats-Unis, la Russie, la chine, la France,  le Royaume-Uni plus l’Allemagne. En janvier, un accord très partiel avait été conclu entre ce groupe et Téhéran, un accord prévu pour six mois.

L’objectif est à présent de finaliser un accord définitif d’ici le 20 juillet, sur le caractère exclusivement pacifique du programme nucléaire iranien. Un impératif avant la levée des sanctions internationales imposées à l’Iran, depuis plus de dix ans et qui pèsent sur son économie.