Donald Trump, toujours plus loin en matière de propos sexistes

Donald Trump a de nouveau provoqué un tollé en s’en prenant avec des propos sexistes à la journaliste Megyn Kelly. C'est elle qui l'avait interrogé pendant le débat des candidats républicains.

(Donald Trump durant le débat des candidats aux primaires républicaines © REUTERS/Brian Snider)

L’incontrôlable Donald Trump serait-il cette fois allé trop loin ? Plutôt mécontent des questions posées par une journaliste de Fox News lors du débat télévisé de jeudi, le milliardaire a multiplié sur Twitter les commentaires sexistes. Il est allé jusqu’à insinuer que la journaliste avait peut-être ses règles, ce qui expliquerait selon lui ses questions musclées.

Face au tollé suscité par de tels propos, le milliardaire est venu s’expliquer sur les plateaux télé dimanche, sans pour autant s’excuser et dénonçant une fois de plus le politiquement correct. Sautant sur l’occasion de critiquer le favori des sondages, plusieurs prétendants républicains ont accusé Donald Trump de sexisme, dont Carly Fiorina, seule femme candidate aux primaires républicaines.

Lors du débat de jeudi, l’homme d’affaires n’a pourtant pas été le seul à s’en prendre aux femmes. Marco Rubio et Scott Walker, par exemple, ont réaffirmé leur farouche opposition à l’avortement, même en cas d’inceste, de viol ou de danger pour la mère. Plusieurs candidats, dont Jeb Bush, ont par ailleurs plaidé pour la fin des subventions au planning familial. Une chasse aux électeurs les plus conservateurs qui pourrait leur coûter le vote des femmes, pourtant crucial en 2016. Le parti démocrate, lui, se frotte les mains.

A LIRE AUSSI ►►►  USA : au débat des Républicains, Donald Trump fait le show