Dix personnes ont été tuées et 50 autres blessées dans une explosion à la bombe mercredi devant la Haute cour

Le bâtiment de la plus haute juridiction indienne se trouve en plein centre de la capitale indienne.La bombe était "apparemment placée dans une mallette près de la réception à l'une des principales portes du tribunal, selon la police. Les enquêteurs étudient une revendication d'un groupe islamiste.

Enquêteurs indiens au travail après l\'attentat qui a frappé la Haute cour de justice à Delhi
Enquêteurs indiens au travail après l'attentat qui a frappé la Haute cour de justice à Delhi (AFP - RAVEENDRAN)

Le bâtiment de la plus haute juridiction indienne se trouve en plein centre de la capitale indienne.

La bombe était "apparemment placée dans une mallette près de la réception à l'une des principales portes du tribunal, selon la police. Les enquêteurs étudient une revendication d'un groupe islamiste.

Le directeur général de l'agence fédérale d'investigation (NIA), S.C. Sinha, a déclaré que le courrier électronique se présentait comme émanant du groupe Harkat-Ul-Jihad Al-Islami (HuJI), un groupe déjà lié à de précédentes attaques perpétrées sur le sol indien.

Selon des témoins, la bombe a explosé alors qu'une centaine de personnes faisaient la queue à l'un des comptoirs d'accueil de l'une des principales portes d'entrée du tribunal pour obtenir un laissez-passer.

Les abords de la Haute cour ont été bouclés par la police, tandis qu'une foule de curieux était massée à l'extérieur des cordons de sécurité.

Le 13 juillet dernier, l'Inde avait été visée par un triple attentat, non revendiqué, qui avait fait 26 morts à Bombay. Il s'agissait de l'attaque la plus meurtrière qu'a connue la capitale économique indienne depuis celle perpétrée par des militants islamistes en 2008 (166 morts).