Cet article date de plus de douze ans.

Détérioration inquiètante des barrages chinois

Plusieurs barrages sur des affluents du fleuve Jaune menacent de s'effondrer quelques années après avoir été construits
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le barrage des Trois-georges, dans le centre de la Chine (© AFP:STR)
Plusieurs barrages sur des affluents du fleuve Jaune menacent de s'effondrer quelques années après avoir été construitsPlusieurs barrages sur des affluents du fleuve Jaune menacent de s'effondrer quelques années après avoir été construits

Un bilan alarmant pour la Chine, 40% de ses ouvrages sont dangereux, selon le China Daily.

Construction de piètre qualité, ouvriers sous-qualifiés et détournements de fonds sont incriminés dans le manque de sécurité des barrages dans la province de Gansu, au nord-ouest du pays, d'après une enquête du quotidien de la Jeunesse de Chine.

Le China Daily précise que "plusieux barrages sur des affluents du fleuve Jaune, au Gansu, sont près de s'effondrer un an ou deux ans seulement après leur construction". Le quotidien cite en exemple, un barrage de 20 mètres de haut et 80 mètres de long situé dans le comté de Yuanxian , sur le fleuve Jaune. Construit en 2006, il a actuellement "une brèche d'environ 10 mètres de large en son milieu". Quant au responsable de la protection des eaux , il n'a pas souhaité s'identifier mais a affirmé que les autorités enquêtait sur l'affaire, sans plus de précision.

Une situation qui ne concerne pas que cette région, plus de 40% soit 37 000 réservoirs en Chine "sont potentiellement en danger", selon le quotidien. Des barrages laissés à l'abandon ainsi 7 600 nécessiteraient d'une intervention immédiate. Or quelque 3 640 autres ont déjà commencé leurs travaux. Une situation que déplorent les groupes de défense de l'écologie mais aussi de droits de l'homme, en particulier quand certaines constructions nécessitent des déplacements de population.

Le gigantesque barrage des Trois-Georges dans le centre du pays, sur le Yangtze, a été particulièrement mis en cause ces dernières années pour son coût écologique et humain. Des experts chinois ont affirmé qu'un des barrrages du fleuve le plus long de Chine pourrait être la cause du tremblement de terre de mai 2008 qui avait causé la mort ou la disparition de 87 000 personnes. Une théorie que récuse le gouvernement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.