Des talibans ont attaqué mardi la base militaire de l'Otan à Kandahar, une des deux plus importantes de l'Afghanistan

Deux kamikazes talibans ont actionné leur ceinture d'explosifs près d'une entrée de la base pour permettre à quatre autres combattants de pénétrer dans la base militaire."Deux assaillants ont été tués dans des échanges de tirs et les deux derniers résistent encore.Les combats sont en cours", a déclaré le porte-parole du gouvernorat de Kandahar.

Des soldats américains à Kandahar
Des soldats américains à Kandahar (AFP)

Deux kamikazes talibans ont actionné leur ceinture d'explosifs près d'une entrée de la base pour permettre à quatre autres combattants de pénétrer dans la base militaire.

"Deux assaillants ont été tués dans des échanges de tirs et les deux derniers résistent encore.Les combats sont en cours", a déclaré le porte-parole du gouvernorat de Kandahar.

Deux civils et un soldat de l'Otan ont été blessés, selon Zalmai Ayobi, le porte-parole du gouvernorat de Kandahar. Le commandement de l'Otan à Kaboul a pour sa part évoqué une "attaque manquée".

"Il y a eu une attaque en dehors de la base militaire de Kandahar. Un kamikaze a essayé de passer dans l'entrée. Il n'a pas réussi à la passer", indique l'Otan soulignant qu'il est mort en actionnant sa ceinture d'explosifs.

Un porte-parole régulier des talibans, Yousuf Ahmadi, a revendiqué l'attaque dans un appel téléphonique à l'AFP. Des hélicoptères volaient à basse attitude au-dessus de la base et l'entrée principale du camp a été fermée.

La base militaire de Kandahar accueille notamment un immense aéroport militaire. Elle se trouve à la périphérie de Kandahar, la 3e ville du pays et berceau du mouvement taliban, où les forces internationales ont lancé une opération d'envergure. Le 4 juin, la base avait été visée par des tirs de roquettes qui avaient fait plusieurs blessés légers.

Les talibans avaient également tiré plusieurs roquettes sur la base le 22 mai. Plusieurs militaires de l'Otan et des travailleurs civils avaient été blessés. Les talibans ont récemment promis en mai de lancer une série d'opérations de jihad -- assauts, attentats et assassinats -- visant les forces de l'Otan et plus généralement les étrangers. Le contingent néerlandais a quitté l'Afghanistan dimanche. Les Pays-Bas sont le premier pays de l'alliance menée par les Américains à quitter le pays.