Des pluies torrentielles se sont abattues depuis samedi sur cinq Etats du sud et de l'est du Mexique

Mardi soir, les autorités mexicaines ont fait état d'un bilan de 7 morts et quelque 914.000 sinistrés au total.Dans le Guatemala voisin, les intempéries ont fait 45 morts, 15 disparus et 50.000 sinistrés et ont provoqué des dégâts évalués à un demi-milliard de dollars.

Des habitants de Villahermosa, dans l\'Etat mexicain de Tabasco, marchent dans une rue inondée (07/09/10)
Des habitants de Villahermosa, dans l'Etat mexicain de Tabasco, marchent dans une rue inondée (07/09/10) (AFP / Gilberto Villasana)

Mardi soir, les autorités mexicaines ont fait état d'un bilan de 7 morts et quelque 914.000 sinistrés au total.

Dans le Guatemala voisin, les intempéries ont fait 45 morts, 15 disparus et 50.000 sinistrés et ont provoqué des dégâts évalués à un demi-milliard de dollars.

Au Mexique, l'Etat le plus touché est celui de Veracruz, sur le Golfe du Mexique, dans l'est, et le nombre de sinistrés y est passé de 200.000 à 500.000, dont 16.000 ont été accueillis dans des centres de secours. Le service de Protection civile de l'Etat de Oaxaca a fait état, pour sa part, de 289.347 sinistrés dans 250 communes et de 72.354 maisons endommagées. Le président Felipe Calderon s'est rendu dans l'Etat de Tabasco, où 124.000 sinitrés ont été comptabilisés, pour superviser les opérations de secours avec les autorités locales.

Le Guatemala sinistré
Des coulées de boue provoquées par de fortes pluies ont fait au moins 50 morts, 15 disparus et 50.000 sinistrés. Les recherches pour retrouver des rescapés ou des victimes ont été abandonnées mercredi. Les intempéries qui ont frappé le pays ce week-end surviennent quatre mois après le passage de la tempête tropicale Agatha qui avait fait 165 morts et un milliard de dollars de dégâts.

Dès samedi, le président Alvaro Colom avait décrété l'état d'urgence car le pays "n'a pas de fonds pour faire face à une autre catastrophe comme celle d'Agatha".

L'incident le plus grave est survenu samedi, quand des habitants de Solola (ouest) ont tenté de porter secours aux passagers d'un autocar, à des automobilistes et à des piétons emportés au fond d'un ravin de 300 mètres de profondeur par un glissement de terrain, avant d'être ensevelis par une coulée de boue. En tout, 25 corps ont été retrouvés.

L'ensemble de l'Amérique centrale est confrontée à une saison des pluies d'une rare violence. Au cours des derniers mois, les intempéries ont fait 55 morts au Honduras, au moins 40 au Nicaragua, neuf au Salvador et trois au Costa Rica.


Vue aérienne d'une zone inondée du Guatemala, à Nueva Concepcion, à 147 km au sud de Guatemala City
(05/09/2010)
/ AFP / Présidence du Guatemala