Des milliers de personnes continuaient à fuir lundi à Sumatra les flancs du volcan Sinabung, en éruption

Le volcan du mont Sinabung, entré dimanche en éruption pour la première fois en 400 ans, a de nouveau craché lundi de la fumée et des cendres, qui sont montées à au moins 2000 m.3000 nouveaux réfugiés ont quitté leurs villages sur les flancs du volcan. 21.000 villageois avaient déjà été évacués vers 16 centres de secours.

Eruption volcanique du mont Sinabung sur l\'île de Sumatra
Eruption volcanique du mont Sinabung sur l'île de Sumatra (FRANCE 2)

Le volcan du mont Sinabung, entré dimanche en éruption pour la première fois en 400 ans, a de nouveau craché lundi de la fumée et des cendres, qui sont montées à au moins 2000 m.

3000 nouveaux réfugiés ont quitté leurs villages sur les flancs du volcan. 21.000 villageois avaient déjà été évacués vers 16 centres de secours.

La télévision a montré lundi une épaisse fumée noire qui s'élevait dans le ciel et de la lave qui coulait du cratère. Les témoins faisaient état d'une forte odeur de soufre. Les cendres se sont dispersées jusqu'à 30 kilomètres du volcan. Il a été conseillé aux compagnies aériennes de dérouter leurs avions de la zone et plusieurs vols intérieurs ont été annulés dimanche.

Aucune victime n'a été signalée à la suite de l'éruption du Sinabung, qui culmine à 2460 m d'altitude, dans le nord de l'île de Sumatra. L'agence Antata a toutefois fait état de deux crises cardiaques.

Le Sinabung, entré en éruption vers minuit samedi, après plusieurs jours de secousses sismiques, s'ajoute à la liste des 69 volcans actifs que compte l'Indonésie. L'archipel fait partie de la "Ceinture de feu du Pacifique", un arc de volcans et de lignes de faille géologiques entourant le bassin Pacifique.