Cet article date de plus de dix ans.

Des figures de la communauté noire de New York se mobilisent pour soutenir Nafissatou Diallo

Des élus, des associatifs et des religieux exigent que le procès aille jusqu"au bout.Dimanche, un sénateur et une coalition d'associations de défense des droits des femmes, des Noirs, des latinos ou des musulmans se sont rassemblés à Harlem pour demander la poursuite de l'enquête.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des représentants du groupe "100 Blacks in Law Enforcement" s'expriment devant le tribunal de New York. (AFP-David Karp)

Des élus, des associatifs et des religieux exigent que le procès aille jusqu"au bout.

Dimanche, un sénateur et une coalition d'associations de défense des droits des femmes, des Noirs, des latinos ou des musulmans se sont rassemblés à Harlem pour demander la poursuite de l'enquête.

"Nous sommes ici pour demander au procureur de faire son travail. Nous demandons qu'il donne à la victime la possibilité de témoigner lors d'un procès", a déclaré Bill Perkins, membre du Sénat de l'Etat de New York, que l'on voit ici au centre de la photo.

L'élu a accusé le procureur Cyrus Vance de vouloir abandonner les charges qui pèsent contre DSK, à la suite de la découverte d'éléments décrédibilisant le témoignage de l'accusatrice. Un abandon des charges semble envisageable.

"L'abandon des charges découragerait les victimes", a déclaré le sénateur, soulignant que la "crédibilité" de l'ancien chef du FMI, qui fait aussi l'objet d'une plainte pour tentative de viol en France, est "elle aussi discutable". L"écrivaine et journaliste, contre Dominique Strauss-Kahn. Elle a été entendue ce lundi par la police.

Les associations "100 Femmes Noires", "Femmes d'islam", "Rassemblement national des femmes dominicaines", "Conseil des relations américano-islamiques", ainsi que des imams et un révérend étaient présents.

L"enquête se poursuivra

Ce rebondissement a amené plusieurs représentants de la communauté noire à se mobiliser, même si le bureau du procureur a indiqué mercredi que l'enquête se poursuivait et que toutes les charges étaient maintenues.

"Tout ce qu'on demande, c'est que Nafissatou Diallo puisse obtenir un procès", a insisté Lisa Jenkins, membre d'une église de Harlem, la "Blessed trinity baptist church", pour que ce ne soit pas toujours "ceux qui ont le pouvoir" et "l'argent" qui l'emportent.

La première association noire à avoir adressé son soutien à l'accusatrice de DSK est une association de policiers, "100 Blacks in law enforcement who care".

Devant le tribunal de New York, elle a demandé mercredi que le procureur soit dessaisi du dossier, l'accusant de participer à "une campagne de diffamation" de la victime présumée. Selon eux, l"affaire DSK prend une coloration "raciste anti-noire et anti-femme".

A lire aussi :

>>

>>

>>

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.