Des dessins de presse, une arme pour la paix

Le 7 janvier 2015, le monde des caricaturistes de presse est en deuil en raison d’une attaque contre le journal satirique Charlie Hebdo. Cabu, Wolinski, Charb, Tignous, dessinateurs de ce journal, feraient partie des victimes. Géopolis republie ce diaporama que nous avions mis en ligne en novembre 2014.

Après Stéphane Hessel en 2012, Antoinette Spaak, femme politique belge et humaniste convaincue, avait remis à l’association Cartooning for Peace, le prix Henri La Fontaine pour l’Humanisme, le 9 décembre 2014 à l’Hôtel de Ville de Bruxelles.

Les droits des femmes et des minorités, la liberté d’expression et la paix dans le monde sont des valeurs défendues à coups de crayons par ce réseau international de caricaturistes, créé par Plantu en 2006 et présidé par Kofi Annan, ancien Secrétaire général de l’ONU.
 
Promouvoir une meilleure compréhension et un respect mutuel entre des populations de différentes cultures ou croyances, aider les dessinateurs en danger pour leurs opinions politiques, collecter et créer des collections d’archives de dessins de presse sont les missions que veut relever Cartooning for Peace.
 
Le Prix international Henri La Fontaine pour l’Humanisme récompense tous les deux ans des personnes, des institutions ou des associations qui «contribuent de manière significative à la défense, la transmission et l’actualisation des valeurs qui furent celles défendues par Henri La Fontaine, Prix Nobel de la Paix 1913, telles que l’humanisme, la justice sociale, le féminisme et le libre-examen».
 
Dix dessins illustrent ce propos.
110
Ares/Cartooning for Peace
210
Katz/Cartooning for Peace
310
Boukhari/Cartooning for Peace
410
Boligan/Cartooning for Peace
510
Kichka/Cartooning for Peace
610
Kroll/Cartooning for Peace
710
UDC
810
Plantu/Cartooning for Peace
910
Vadot/Cartooning for Peace
1010
Willem/Cartooning for Peace