Cet article date de plus de dix ans.

Des affrontements ont lieu à Sanaa, entre les forces d'Ali Abdallah Saleh et les anti-Slaeh. Dix personnes sont mortes.

Les Nations unies ont demandé au chef de l'Etat de quitter le pouvoir. Les affrontements continuent tout de même dans la capitale du pays.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le 22 octobre 2011. (AFP)

Les Nations unies ont demandé au chef de l'Etat de quitter le pouvoir. Les affrontements continuent tout de même dans la capitale du pays.

Selon des sources médicales, 5 personnes civiles auraient été tuées dans le quartier nord de la capitale, Al-Hassaba. Cinq militaires faisant partie des unités ralliées à la contestation ont également trouvé la mort, selon des sources médicales et militaires.

Les combats font rage, selon des témoins, qui décrivent des explosions entendues dans différents quartiers de la ville alors que des colonnes de fumée s'élevaient des quartiers où les troupes toujours fidèles au président contesté et ses opposants se font face.

Dans le quartier d'Al-Hassaba, les ambulances, sirènes hurlantes, se succédaient pour évacuer des blessés. Des combats ont également éclaté à proximité de la Place du Changement, où campent des milliers de protestataires réclamant le départ du président. Ils opposent les troupes fidèles à M. Saleh aux soldats de la 1ère division blindée de l'armée ralliée à la contestation, selon des témoins.

Cette flambée de violence intervient après une résolution du Conseil de sécurité adoptée à l'unanimité vendredi demandant au président Saleh de quitter le pouvoir et de mettre fin à la répression des manifestations. Dans sa résolution, le Conseil a "encouragé" M. Saleh à signer l'initiative du Conseil de coopération du Golfe (CCG) qui prévoit son départ et un transfert pacifique du pouvoir.

Cette flambée de violence intervient après une résolution du Conseil de sécurité adoptée à l'unanimité vendredi demandant au président Saleh de quitter le pouvoir et de mettre fin à la répression des manifestations.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.