Cet article date de plus d'onze ans.

De jeunes Chinois se sont révoltés dans un camp destiné à guérir les accros à l'internet

Ils ont ligoté leur instructeur pour s'enfuir d'une structure aux pratiques militaires, a rapporté mardi le Global Times.Les quatorze adolescents , âgés de 15 à 22 ans, ont finalement été rattrapés par la police, faute de pouvoir payer la course du taxi, selon le quotidien en anglais.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un camp de "désintoxication" des accros de l'Internet en Chine (AFP)

Ils ont ligoté leur instructeur pour s'enfuir d'une structure aux pratiques militaires, a rapporté mardi le Global Times.

Les quatorze adolescents , âgés de 15 à 22 ans, ont finalement été rattrapés par la police, faute de pouvoir payer la course du taxi, selon le quotidien en anglais.

Ils avaient attaché leur instructeur à son lit dans ce centre situé dans la province du Jiangsu (est) afin d'échapper "au travail monotone et à l'entraînement intensif", a ajouté le journal. Les parents de 13 d'entre eux les y ont déjà renvoyés. "Nous avons besoin de leur apprendre un peu de discipline et de les aider à avoir une vie normale", a expliqué un employé du lieu, cité par le journal. "Nous sommes obligés d'utiliser des méthodes militaires comme l'immersion totale ou l'entraînement physique sur ces jeunes gens", a-t-il ajouté.

Ces camps de réhabilitation pour les accros ont déjà créé plusieurs polémiques en raison de leurs méthodes musclées. Le mois dernier, un tribunal du sud du pays a condamné deux instructeurs à des peines allant jusqu'à dix ans de prison après qu'un jeune de 15 ans eut été battu à mort.

Selon le Global Times, citant l'Association de la jeunesse chinoise pour le développement des réseaux, quelque 24 millions de jeunes chinois souffrent d'une dépendance à l'internet, dont la moitié ne peuvent pas se passer des jeux en ligne.

Dans un livre blanc consacré à l'internet et publié mardi, le gouvernement s'est engagé à protéger la santé des mineurs, expliquant prévoir des mesures pour éviter qu'ils "n'abusent de l'internet".

-> Lire ici l'article de Global Times

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.