VIDEO. A Cuba, Royal rend hommage à Castro, "un monument de l'histoire"

La ministre française de l'Environnement a salué, samedi, la mémoire de Fidel Castro lors de son arrivée sur l'île.

FRANCEINFO

La ministre française de l'Environnement Ségolène Royal a rendu hommage, samedi 3 décembre, à Santiago de Cuba, à Fidel Castro. "C'est un monument de l'histoire, d'abord, Fidel Castro. C'est le symbole d'une amitié très profonde entre Cuba et la France", a-t-elle déclaré à des journalistes français peu après son arrivée sur l'île pour assister samedi soir à une cérémonie d'hommage au "Comandante", puis à ses funérailles en cercle plus restreint dimanche.

Grâce à Fidel Castro, les Cubains ont récupéré leur territoire, leur vie, leur destin. Ils se sont inspirés de la Révolution française sans pour autant connaître la terreur qu'il y a eue pendant la Révolution française.

Ségolène Royal

Ségolène Royal, numéro trois du gouvernement français, est la seule membre d'un gouvernement européen, avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras, à avoir fait le déplacement à Cuba.

"Il y a beaucoup de désinformation"

Interrogée sur les violations des droits de l'homme reprochées par l'ONU et l'opposition au régime cubain, Ségolène Royal a souligné au contraire l'existence sur l'île d'"une liberté religieuse" et d'"une liberté de conscience""Ecoutez, il y a beaucoup de désinformation. Ce que j'observe, c'est que jamais les relations diplomatiques n'ont été coupées avec Cuba, y compris de la part de certains responsables politiques qui me critiquent, qui critiquent la France. Jamais", a-t-elle encore rappelé. 

"Il y a toujours du positif et du négatif dans les histoires, mais certains ne vont pas se rhabiller à bon compte au nom des droits de l'homme alors qu'on sait qu'ici, quand on demande des listes de prisonniers politiques, on n'en a pas. Et bien fournissez-moi des listes de prisonniers politiques. A ce moment-là, on pourra faire quelque chose", a ajouté la ministre de l'Environnement.

Ségolène Royal, à l\'Elysée, à Paris, le 18 novembre 2016.
Ségolène Royal, à l'Elysée, à Paris, le 18 novembre 2016. (YANN BOHAC / CITIZENSIDE)