Cet article date de plus de cinq ans.

Fidel Castro : Ségolène Royal crée la polémique

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Fidel Castro : Ségolène Royal crée la polémique
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La ministre de l'Écologie a pris la défense du régime castriste en assurant qu'il n'y avait pas de prisonniers politiques à Cuba.

Elle est la représentante de la France aux funérailles de Fidel Castro. À peine arrivée, Ségolène Royal livre sa vision du régime cubain. "Il y a toujours du positif et du négatif (...) mais on sait qu’ici, quand on demande des listes de prisonniers politiques, on n'en a pas", a-t-elle dit.

Des prisonniers exécutés

Des propos qui font polémique car le père de la révolution cubaine était aussi un dictateur. Plus de 50 ans de règne avec une répression systématique de toute opposition. Mais aussi des prisonniers politiques dont certains ont été exécutés. Et beaucoup ont fui le pays. L'île de Cuba a été condamnée à plusieurs reprises par la commission des droits de l'homme de l'ONU. Selon les associations humanitaires, les arrestations arbitraires continuent aujourd'hui. Ce matin, dimanche 4 décembre, François Bayrou a fermement condamné les propos de Ségolène Royal.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.